Randonner au Nouveau-Brunswick

0 commentaire
Randonner au Nouveau-Brunswick

Secret bien gardé à l’Est du Québec et des États-Unis, la province du Nouveau-Brunswick est le paradis des amoureux de la nature. De la forêt à perte de vue, des grands espaces… Au Nouveau-Brunswick, on respire. La province regorge évidemment de beaux sentiers ! Voici quatre idées de randonnées au Nouveau-Brunswick, pour tous les niveaux.

  • Parc national de Fundy

Parc national de Fundy

Parc national de Fundy

Mon endroit préféré pour aller marcher ! À une heure de Moncton, le parc national de Fundy borde la baie de Fundy à quelques dizaines de kilomètres des célèbres rochers Hopewell et offre un paysage fait d’épinettes, de falaises déchiquetées, de grandes marées et de cascades. Un environnement brut où les sentiers épousent le relief et répondent aux besoins des marcheurs de toutes les conditions physiques.

Mon sentier préféré : le sentier Littoral Est, qui serpente sous les sapins au-dessus des falaises entre la plage Cannontown et la plage Herring Cove. Au total, un joli sentier dans les sous-bois d’environ 7 km aller-retour avec de jolis points de vue.

Astuce : en 2017, à l’occasion du 150e anniversaire du Canada, tous les parcs nationaux sont gratuits ! C’est l’occasion d’y aller !

  • Parc national de Kouchibouguac

Parc national de Kouchibouguac

Parc national de Kouchibouguac

Un autre parc national, complètement différent de Fundy. Situé sur la côte acadienne, le parc national de Kouchibouguac est plat et longe des plages de sable blond. En arpentant les différents sentiers, on rencontrera la culture amérindienne, des plages de sable, des phoques, voire des ours.

Mon sentier préféré : au départ de la plage Callanders, qui accueille des séances d’interprétation sur la culture Mikma’k dans son teepee, le chemin qui longe la plage en direction du nord est une merveille. Mon parcours classique m’emmène jusqu’au niveau de la location de kayak Ryan’s, à 5 km de là, mais on continuer aussi loin qu’on veut le long de la rivière Kouchibouguac. En chemin, un marais salé, une passerelle en bois vers une longue dune, des oiseaux, la mer…

Astuce : en hiver, ce parc tout plat est le paradis du ski de fond et de la raquette.

  • Sentier Dobson

Plus vieux sentier entretenu par des bénévoles en Amérique du Nord, le sentier Dobson est long de 60 km. Pour l’arpenter en entier, compter entre deux et quatre jours, avec camping sauvage à la clé… Le sentier dans son intégralité est superbe, avec des paysages variés allant des hautes futaies aux hautes herbes en passant par des vallons avec vue sur le mont Caledonia.

Ma partie préférée est bien évidemment au beau milieu, quand on est seuls au milieu de la nature… Mais pour une expérience plus accessible, au départ de Riverview, on peut marcher 3-4 km sur le sentier sans forcément se lancer dans une longue traversée.

  • Parc provincial du Mont Carleton

parc provincial du Mont Carleton est le point culminant de la province. Situé dans le comté de Restigouche, il termine la chaîne des Appalaches en beauté à une altitude de 817 mètres. Qu’on ne s’y trompe pas : malgré la faible élévation en apparence, le dénivelé est là, mais la vue au sommet récompensera tous vos efforts ! Depuis là-haut, on embrasse la forêt d’épinettes, les lacs et les monts environnants.

L’auteure : Audrey a émigré au Canada voilà deux ans, et partage désormais ses coups de cœur dans sa région d’adoption, le Nouveau-Brunswick, sur son blog Arpenter le Chemin, où vous trouverez aussi des récits et chroniques d’ailleurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *