La population vietnamienne

0 commentaire
La population vietnamienne

Malgré la diversité ethnique de la population vietnamienne qui compose ce long pays de forme en S, si on est étranger, on ne peut pas les différencier. Ce sont des citoyens bien éduqués dans le patriotisme et du respect mutuel. Leur accueil est chaleureux de façon à ce que celui qui y a voyagé, ait toujours envie d‘y revenir. Ce qui me pousse à confirmer que l’augmentation des touristes chaque année est à cet accueil des citoyens vietnamiens. Je ne refuse pas que les sites touristiques vietnamiens sont attirants, mais les citoyens d’un pays jouent un rôle primordial pour que celui-ci soit fréquenté. La longue histoire du Vietnam peut aussi être un attrait pour les touristes.

La stabilité politique qui engendre la stabilité économique attire les investisseurs étrangers à venir faire leur business dans un pays stable. Mes constats durant les quatre mois que je viens de passer dans ce pays et la lecture des sites internet du Vietnam est que la préoccupation majeure des vietnamiens est le travail. L’ouverture du Vietnam au monde extérieur rend ce pays plus prospère. Les produits et services de premières nécessités sont aussi abordables pour toute personne qu’elle soit étrangère ou locale. Dans beaucoup de pays, l’aspect culinaire est un des éléments qui est difficile à adopter mais pour le Vietnam ce n’est pas le cas. Il y a plusieurs sortes de repas de façon à ce que n’importe qui, d’où il vient, peut trouver l’alimentation adéquate ; d’ailleurs la gastronomie vietnamienne se classe parmi les premières au monde.

Les langues étrangères comme le Français et l’anglais semblent un handicap pour la communication entre l’étranger et le citoyen vietnamien.  Il est très rare, en effet, de trouver quelqu’un qui parle le français sauf dans quelques institutions. Rares sont ceux qui peuvent parler l’anglais également. Mais une question qui me vient en tête est que d’après l’histoire, le Vietnam était une colonie française et que des fois les pays colonisés par un autre pays adoptent la langue de cette dernière. Pour le cas de Vietnam et la France, Ce n’est pas le cas. Le français reste le moins parlé, même si il figure en première position parmi les langues étrangères qui se parlent au Vietnam.

Une autre raison qui pourrait expliquer que la langue française se parlerait au Vietnam est que les coopérations bilatérales entre ces deux pays sont très fortes. La France vient en deuxième position parmi les pays qui investissent beaucoup au Vietnam après le Japon.

adult-1850944_960_720 - 1En revenant sur la population du Vietnam, j’ai été impressionné par la diversité de celle-ci et même la diversité des religions mais qui n’a jamais été source de conflit. Ce qui restera gravé dans ma mémoire est l’accueil des vietnamiens dans les différents services (bureaux, banques, boutiques…). Dans ce pays tout est en ordre. C’est pour cette raison que je réaffirme sans risque de me tromper que le Vietnam est un lieu sûr pour toute personne qui rêve de voyager dans cette région de l’Asie du Sud Est.

Ferdinand HARUSHIMANA.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *