Le Belize, c’est pour bientôt ?

0 commentaire
Le Belize, c’est pour bientôt ?

Le Belize (ou Bélize) qui soit dit en passant est le seul pays anglophone d’Amérique centrale se trouve à l’est du Guatemala et au sud du Mexique. Cependant, la majeure partie de sa population s’exprime en espagnol. Le pays compte plus de 354 000 habitants et a pour capitale Belmopan dont la population s’élève à plus de 17 000 âmes. La monnaie locale est le dollar bélizien.

Tel un port des Caraïbes, Le Belize ramène les touristes au temps de la flibuste avec sa forêt de type tropicale embrassant chaudement la mer. D’ailleurs les vestiges (principalement des temples) témoignant de la grandeur de la civilisation maya y sont légion. L’importante population noire trouve son explication dans la traite des esclaves, lesquels provenaient de Saint-Vincent et de la Jamaïque.

Une myriade de minuscules îles coralliennes (les cayes) bordées par un superbe récif corallien font le bonheur des amateurs de plongée sous-marine et de snorkelling. Son impressionnante barrière de corail figure au patrimoine mondial de L’UNESCO. Sa jungle abrite une grande variété d’espèces, des singes hurleurs et bien évidemment ces redoutables prédateurs que sont les jaguars…
La population métissée est le fruit de multiples brassages ethniques, qu’il s’agisse des créoles, des descendants des Mayas, d’esclaves noirs, de flibustiers anglais, etc…
Pour l’heure, il n’y a hélas aucun vol direct depuis l’Europe, il est donc obligatoire de s’y rendre via les États-Unis, le Mexique ou le Guatemala.

Quant au climat, il va sans dire que celui-ci est de type subtropical, c’est-à-dire à la fois chaud et humide. La meilleure période pour se rendre au Bélize est sans aucun doute à partir de décembre et jusqu’en avril, ce qui correspond à la saison dite « sèche ». En prenant cette précaution, les touristes évitent la saison des ouragans qui débute en juillet et s’achève en novembre.

Un coucher de soleil à Placencia…

En proie à un tourisme de masse, Placencia (ancien village de pêcheurs) est une ravissante presqu’île qui se situe au sud. Cocotiers, sable fin à perte de vue et maisons sur pilotis, rien ne manque à ce paysage de carte postale. Placencia a tout pour attirer les touristes : plongée dans des eaux poissonneuses, shopping et farniente.

La réserve de Rio Bravo

Il s’agit d’une vaste forêt tropicale protégée (250 000 ha) au sein de laquelle la faune et la flore cohabitent en harmonie. Il est fortement recommandé de se munir de vêtements couvrant le corps au maximum et d’un excellent produit anti-moustiques. Les touristes ont tout loisir de visiter la réserve de Rio Bravo aussi bien de jour que de nuit.

South Water Caye

Se situant au large des côtes de Dangriga, South Water Caye est incontestablement la plus importante réserve marine du pays. De nombreux atolls, îlots et îles (Tobacco Caye, Wee Wee Caye, Peter Douglas Caye, etc…) gagnent à être visités.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *