Le Transport

0 commentaire
Le Transport

L’explosion des coûts du transport grève fortement le budget des ménages. La SNCF a lancé ses premiers TGV low cost sur les lignes Paris, Lyon, … Le covoiturage se développe et la libéralisation du transport interrégional en autocar sont des nouvelles pistes pour voyager en Europe.

La réglementation européenne favorise la libre concurrence dans les transports au sein de l’Union européenne. Aujourd’hui, l’ouverture des marchés à la libre concurrence est permise à partir de la directive européenne (1073/2009) et des décrets d’application de la loi Macron. En 2019, le trafic ferroviaire sera aussi concerné.

La France possède le plus grand nombre de kilomètre d’autoroute en Europe (environ 18.000 km). Le site Autoroutes.fr rassemble les informations sur toutes les autoroutes de France. Il est proposé le calcul de votre itinéraire en ligne. On peut s’informer sur les aires de repos, …. On apprécie dans la rubrique « Préparer votre voyage » la possibilité de s’informer du trafic en temps réel.

Cependant sur le Web, il faut mesurer le niveau du risque encouru. En effet, entre la grande société comme AIR FRANCE KLM et un obscur nom de société, il n’y a pas le même niveau de garantie. Même si les responsables de l’agence vous rassurent sur ce point. Les réductions accordées par les sociétés low cost sont issues de la réduction de la chaîne de distribution. Ils ont supprimé les intermédiaires.

La guerre des prix sur le transport aérien a permis aux compagnies aériennes low cost de détenir + 40 % du marché des vols en Europe. Les grandes compagnies nationales sont engagées dans des plans de restructuration afin de réduire les coûts de fonctionnement. L’acquisition des nouveaux appareils de chez Airbus et Boeing doit permettre de faire des économies sur le carburant et sur les coûts de la maintenance.

Une directive européenne libéralise le transport interrégional en autocar dans les 27 pays de l’espace communautaire. Pour favoriser le transport ferroviaire, la plupart des pays avaient établi une limitation des lignes en dehors des lignes desservies par le train.

Actuellement, plusieurs pays comme l‘Allemagne, la Grande-Bretagne, la Norvège, la Suèdeont libéré le transport en autocar. Les premiers bilans permettent d’établir que le public est composé des jeunes, les seniors à faible revenu. Ils plébiscitent ce mode de transport économique pour se déplacer.

Aujourd’hui, le cabotage est autorisé pour les autocaristes lors des trajets européens. En clair, la société autocariste peut organiser des tournées où il est prévu des étapes dans les pays européens traversés. En France, l’ouverture à la concurrence a permis de réduire les coûts de ce mode de transport. Actuellement, le prix est d’environ 0,03 €/km. Ce mode de transport se développe sur les liaisons entre les grandes villes comme Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Nice, Strasbourg, Lille, … Les liaisons entre les villes régionales sans passer par Paris sont plus rapides et plus économiques.

Actuellement, en France la guerre des prix va durer jusqu’en 2019. Elle est orchestrée par les principaux autocaristes européens: FlixBus, Megabus, Ouibus, Isilines et Starshipper.

Par Antonio MENDES DA PAULA, publié sur www.Tourismegastronomie.net

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *