À la découverte de l’île Sainte-Hélène du territoire canadien

0 commentaire
À la découverte de l’île Sainte-Hélène du territoire canadien

Véritable passionné d’histoire et de découverte, vous êtes à la recherche d’une destination qui vous fera voyager à travers le temps, tout en profitant de paysages exceptionnels. L’île de Sainte-Hélène, située au sud de l’île de Montréal au Québec, est l’endroit exceptionnel qui répondra à toutes vos attentes. Cet espace naturel magnifiquement aménagé vous éblouira par ses diverses variétés florales protégées, ainsi que par ses monuments fascinants qui sont les témoins vivants son histoire. Pour apporter plus de visibilité à cette île digne d’intérêt, voyons dans un premier temps ses richesses naturelles, et ensuite, focus sur son patrimoine culturel et historique.

Les richesses naturelles de l’île

Sainte-Hélène est une des îles de l’archipel de Hochelaga et fait partie du territoire de la ville de Montréal, au Québec. C’est une île à ne pas confondre avec la célèbre l’île britannique portant le même nom. En raison de la diversité de ses milieux naturels, tels que ses étangs, ses rives et sa forêt luxuriante, cette île canadienne abrite une remarquable faune ainsi que de nombreuses variétés florales.

Ainsi, durant votre périple, vous découvrirez diverses espèces d’amphibiens, de reptiles, de mammifères, de papillons, mais également d’oiseaux endémiques dont le Charadrius pecuarius. Concernant sa flore, les principaux attraits de Sainte-Hélène sont ses 14 variétés d’orchidées ainsi que son peuplement de micocoulier, qui est un arbre rare provenant de la région de Montréal.

Les patrimoines historiques et culturels de Sainte-Hélène

L’île de Sainte-Hélène est classée site patrimonial québécois depuis 2007. En la parcourant, vous aurez la possibilité de découvrir l’ensemble de son complexe militaire, son dépôt fortifié ainsi que le parc Hélène-de-Champlain. Ces derniers font partie des témoins vivants de l’histoire de l’île, plus précisément de Montréal dont l’île fait partie intégrante depuis 1991.

Lors de votre séjour sur l’île, vous pourrez également visiter le Musée Stewart ou encore la Biosphère qui est le musée consacré à l’environnement, placé dans le pavillon des États-Unis de l’Exposition universelle en 1967. Ce dernier est un lieu de divertissement privilégié des Montréalais. Des concerts et des spectacles tels que le concours de feux d’artifice de l’International des Feux Loto-Québec y sont présentés.

Sur le plan artistique, vous trouverez un réseau de sentiers présentant une dizaine d’œuvres d’art public, à l’instar du Three Disks d’Alexander Calder qui mesure 21,3 mètres de hauteur. Ce dernier est considéré comme étant une des plus importantes sculptures du patrimoine montréalais.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *