Cali : une Colombienne qui fait tourner la tête

0 commentaire
Cali : une Colombienne qui fait tourner la tête

Santiago de Cali que les touristes appellent communément Cali est une ville colombienne de 2,5 millions d’habitants. Fondée sous l’impulsion du conquistador espagnol Sebastian de Belalcazar en 1536, Cali est un pole culturel, économique et sportif majeur en Colombie. Se trouvant à 484 kilomètres de la capitale (Bogota), cette ville possède toutes les qualités requises pour s’attirer les faveurs d’une pléiade de voyageurs désireux découvrir quelques-uns de ses principaux atouts.

Que faire et découvrir à Cali ?

De là à prétendre que Cali est une destination de rêve il n’y a qu’un pas et c’est ce que nous allons découvrir sans plus tarder. Alors certes, la ville diffère quelque peu des autres métropoles du pays en raison de la pauvreté des Calenos. Même si Cali est la 7e ville la plus dangereuse au classement mondial, il n’en demeure pas moins que cette destination ne manque pas de charme.
C’est au cœur du quartier colonial de San Antonio que les touristes bénéficient d’un cadre idéal pour commencer la découverte de la ville. La place de Caicedo, anciennement appelée « Place de la Constitution » est considérée comme le centre névralgique de Cali; autrement dit un lieu parfait pour rencontrer les locaux.

Monumento a Cristo Rey – statue du Christ Roi

Plus ou moins comparable à la statue du Christ Rédempteur, Monumento a Cristo Rey domine toute la ville. Se situant dans le sud-ouest de Cali, c’est-à-dire au cerro de Los Cristales, cette statue du Christ Roi de 21 mètres semble veiller sur les Calenos depuis son piédestal de 5 mètres. Se positionnant à la 10e place dans le classement des plus grandes statues du monde, celle-ci pèse pas moins de 464 tonnes. Cette représentation qui a nécessité 4 ans de travaux est l’œuvre du sculpteur italien Alideo Tazzioli.

Cristo Rey Cali, Colombie

Calle 66

Paradis des noctambules et lieu de tous les possibles pour les fêtards en tous genres, la Calle 66 regorge de night-clubs et de bars.

La Emita

Accessible via le bus Mio, l’église La Ermita s’appelait autrefois « Sanctuaire de Notre Dame de la rivière de la Solitude ». Bien que bâti en 1602, ce lieu de culte au style gothique a bien changé depuis sa reconstruction en 1942. Bon nombre de voyageurs estiment que l’église La Ermita s’inspire de la cathédrale de Cologne en Allemagne.

Chapelle Saint-Antoine

Juchée sur une colline et offrant tout naturellement une vue panoramique de toute beauté, cette chapelle à l’architecture baroque date de 1747. Le moins que l’on puisse dire, c’est que sa façade blanche offre un contraste saisissant avec le vert de la colline. Dédiée à Saint-Antoine de Padua, la chapelle dispose d’un autel baroque. Celle-ci est uniquement ouverte pendant les offices. Bien que peu de Calenos le savent, la chapelle Saint-Antoine a donné son nom au quartier San Antonio.

Musée de l’or

Abrité dans la gigantesque banque centrale de Cali, l’accès à ce musée est gratuit. Les expositions se succèdent sur deux étages. Durant votre séjour en Colombie, des collections de cartes anciennes sont à découvrir au rez-de-chaussée avec une myriade de bijoux en or. À l’étage se trouvent des collections de poteries précolombiennes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *