Voyager à Pékin: conseils sur la pollution et le temps

0 commentaire
Voyager à Pékin: conseils sur la pollution et le temps

La pollution à Pékin et dans de nombreuses autres villes chinoises est un thème qui préoccupe le gouvernement et les habitants et qu’il faut prendre en compte.

Le Ministre de Protection de l’Environnement Chinois a annoncé que sur les 70 villes mesurées, seulement 8 remplissent les standards de qualité de l’air.

En tant que voyageur, ce n’est pas une raison pour trop s’inquiéter ou ne pas vous rendre à Pékin. Vous devez simplement prendre en considération quelques facteurs.

Á présent, nous allons vous donner une série de données et de conseils sur la pollution et le climat qu’il faut prendre en compte lors de votre voyage.

Conseils pour voyager à Pékin avec le smog

Apprenez ce qu’est le PM 2.5

De l’anglais “Particulate matter”, PM 2.5 est un type de pollution qui signifie qu’il contient des particules de moins de 2.5 microns (micromètre) de diamètre.

Cela veut dire que ces particules sont constituées de substances suffisamment petites pour entrer dans les poumons ou, dans certains cas également perturber la circulation sanguine.

L’Organisation Mondiale de la Santé considère que 25 microgrammes (l’indice PM 2.5) par mètre cube est une quantité sûre.

Alors, si les niveaux du PM 2.5 de Beijing ont un indice moyen de 100, l’environnement est insalubre.

Révisez l’indice de pollution quotidiennement

Des applications mobiles ou des pages internet peuvent vous informer de manière actualisée du niveau du PM 2.5 de Pékin.

Avant de voyager à Pékin ou de sortir de l’hôtel dans lequel vous logez, assurez-vous de réviser cet indice.

Habituez-vous à porter un masque

Ne soyez pas surpris par les nombreuses personnes utilisant un masque dans la rue ou si vous devez en utiliser un.

De nombreuses options de masques existent mais il est recommandé d’utiliser ceux ayant une qualification N90 ou supérieur. Cela signifie qu’ils filtrent 90% des particules de la pollution.

Déplacez-vous dans des véhicules privés

Si vous devez sortir dans la rue mais que l’indice du PM 2.5 est haut, il est préférable d’éviter d’utiliser le métro ou les bus encombrés par les gens.

Être dans une voiture avec les fenêtres fermées vous protégera beaucoup plus du haut niveau de pollution.

Nous vous recommandons de réserver un chauffeur privé avant le début de votre voyage à Pékin afin d’éviter les risques.

Moins de plans à l’air libre

Lorsque le temps et la pollution ne sont pas favorables, vous pouvez adapter vos plans afin de faire des activités dans des lieux en intérieur. Laissez vos plans à l’air libre pour un autre moment.

Ne ratez pas la Grande Muraille de Chine

La meilleure partie pour visiter la Grande Muraille se situe à 80 kilomètres du centre de Pékin, distance plus que suffisante pour profiter d’une meilleure qualité de l’air.

Si l’indice de qualité de l’air (AQI), c’est-à-dire si le PM 2.5 est supérieur à 200, il est préférable de faire autre chose en intérieur.

Lavez-vous bien et nettoyez vos vêtements

En rentrant à votre hôtel après une journée nuageuse de smog, il est important que vous vous laviez bien le visage, les narines et que vous nettoyiez un peu vos vêtements.

Buvez plus d’eau et du thé

Les jours de mauvais temps et de forte pollution, il est recommandé de boire davantage d’eau et de thé vert. Toutes les boissons antioxydantes aideront votre système immunitaire. Mais souvenez-vous, ne buvez pas l’eau du robinet.

En suivant ces conseils, vous pouvez être garanti que votre voyage sera plus tranquille et sûr. Souvenez-vous que les indices de forte pollution ne se voient pas quotidiennement, n’ayez donc pas peur de votre voyage à Pékin. Profitez au maximum des journées de soleil et de beau temps.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *