L’île Maurice, l’île paradisiaque !

0 commentaire
L’île Maurice, l’île paradisiaque !

Quelques repères :

Localisation :  Océan Indien

Superficie : 1 865 km2

Point culminant : Mont Piton de la Rivière Noire (828 m)

Géologie : Île volcanique

Population: 1 268 835 hab. (2008)

Densité : 680,34 hab./km2

Plus grande ville : Port-Louis

Fuseau horaire : UTC+4

Géographie de l’île Maurice :

L’île Maurice, appelée autrefois île de France, se situe dans l’archipel des Mascaraignes. Cet archipel de sud-ouest de l’océan indien est composé de 3 îles : l’île Maurice, l’île Rodrigues et l’île de la Réunion. Elle a obtenu son indépendance en 1968. Depuis le 12 Mars 1992, elle forme avec l’ile Rodrigues la République de Maurice, dotée d’un régime présidentiel, mais reste membre du Commonwealth. Elle compte pour 91 % de la surface de cet état.

La capitale de l’île Maurice est Port-Louis.

L’île Maurice a une superficie de 1 866 km2. Au plus grand, elle mesure 65 km de long sur 45 km de large. Son point culminant est le Piton de la Rivière Noire, qui a une altitude de 828 mètres.
L’île est d’origine volcanique et une des attractions touristiques est Trou aux cerfs, un cratère volcanique de  300 mètres de diamètre et de 80 mètres de profondeur. Le cratère, occupé par un petit lac, est entourée d’une végétation magnifique, composée entre autres de grands pins.
Depuis Trou aux Cerfs, vous aurez un magnifique point de vue panoramique sur les alentours, en particulier sur la ville de Curepipe, sur la montagne du rempart (appelée 3 mamelles) et sur la montagne Saint Pierre. Par temps très clair, on distingue même la silhouette de l’île de la Réunion.
L’île Maurice a un relief peu accidenté, avec des plaines côtières et un plateau central.
Ceci a permis le développement de la culture extensive de la canne à sucre et du thé. De cette canne à sucre est tiré le célèbre rhum mauricien. Vous trouverez de nombreuses marques d’excellents rhums locaux.
Une barrière de corail entoure l’île Maurice, ce qui permet de protéger les magnifiques lagons et les superbes plages bordées de cocotiers et de filaos.
La température varie entre 20 et 35 °C. Il pleut peu sur les régions côtières, les hauts plateaux du centre de l’île sont quand à eux plus arrosés.
La capitale de l’île Maurice est Port-Louis, qui se situe sur la côte Ouest. C’est aussi là que se trouve le port maritime de Maurice.
On peut aussi citer 4 autres grandes villes : Beau-Bassin (Rose-Hill), Curepipe (qui abrite une fabrique de très belles maquettes de bateaux), Quatre Bornes et Vacoas (Phoenix).

L’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam se trouve à Plaisance.

Plusieurs langues sont parlées sur l’île Maurice. Les principales sont l’anglais, le français et le créole mauricien. Mais on peut aussi citer le tamoul, le hakka (dialecte chinois), le mandarin, l’ourdou, le bhojpuri et le hindi. A notre sens cette pluralité culturelle et linguistique contribue grandement au charme de l’île et de ses habitants.

POPULATION :

La population de l’île Maurice résulte de vagues successives d’immigration.
Les colons français, puis anglais, puis les esclaves venus d’Afrique en compagnie des chinois et des indiens amenés pour travailler dans les champs de canne à sucre.
Les indo-mauriciens sont les plus nombreux (68 % de la population, 52 % hindous et 16 % musulmans), suivis des créoles (27%, majoritairement catholiques).

Hommage au dodo, le copain d’Alice au pays des merveilles :

Une peinture de Roelandt Savery (1589-1654), exposée au musée d’OXFORD inspira Lewis Caroll dans les aventures d’Alice au pays des merveilles.
Le dodo (Raphus cucullatus) est l’emblème national de la république de Maurice. Il a malheureusement disparu à la fin du XVIIème siècle. Il vivait dans les forêts ou les plaines. Le dodo ressemblait à une très grosse dinde d’environ 70 cm de haut pour un poids d’environ 12 kg. Il avait un plumage sombre et moiré. Ses pattes étaient noires et pourvues de 4 doigts jaunes.

La disparition du dodo :

Le dodo n’avait aucun prédateur avant l’arrivée des européens sur l’île Maurice, Issu des pigeons africains, l’espèce a évolué au cours des siècles en oiseau coureur aux ailes atrophiées. Il grattait le sol à la recherche de baies, fruits et graines. A cause de sa lourdeur, cet oiseau pataud, marchant lentement et ne volant pas était trop facile à chasser et il fut vite anéanti. Une grande majorité fut tuée par les hollandais pour les manger. Les animaux domestiques importés par les européens (chats, chiens, rats) et qui redevinrent sauvages se chargèrent des rares dodos survivants, en particulier les rats qui mangèrent leurs œufs.

La culture populaire et le dodo :

Depuis Lewis Caroll, le dodo est très implanté dans la culture populaire.
Citons simplement leur apparition dans le film d’animation l’âge de glace, où ils essaient de s’organiser pour survivre mais où leur maladresse comique entraîne la mort de la plupart d’entre eux.
Ils apparaissent dans certains dessins animés de Warner Bros (Porky pig).
Et même dans un épisode des Simpson, lorsque Mr Burns demande à Homer de lui amener un oeuf de dodo.
Alors n’hésitez plus et découvrez cette île merveilleuse qu’est Maurice dans les meilleures conditions qui soient !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *