L’appel de Bornéo, destination pour les amoureux de la nature et de la culture

0 commentaire
L’appel de Bornéo, destination pour les amoureux de la nature et de la culture

Bornéo est une île pour le moins imposante avec ses 743 330 km², ce qui en fait la quatrième plus importante île de la planète. Peuplée par plus de 20 000 000 d’âmes, soit une densité de 27 habitants par km², Bornéo est occupée par les pays suivants :

  1. Le Brunei.

  2. La Malaisie (au nord).

  3. L’Indonésie (au sud).

Cela étant, il est important de prendre en considération qu’à peu près 73 % de l’île est sous pavillon indonésien. Si cette île bénéficie d’une biodiversité conséquente, il n’en demeure pas moins que le très net « repli » de la forêt tropicale humide constitue un écueil majeur pour les espèces qu’elles soient animales et végétales. Leur réserve naturelle s’amenuise considérablement.

mont-kinabalu-borneoGravir le mont Kinabalu
Culminant à 4 095 m, le mont Kinabalu (Gunung Kinabalu en malais) fait l’objet d’un climat et d’une géologie particulier. Les espèces endémiques y sont légion à l’instar des plantes carnivores. À cela s’ajoute une kyrielle d’orchidées. C’est au milieu du XIXe siècle que Hugh Low et John Whitehead découvrirent et firent connaître ce mont.

kinabatangan-borneoKinabatangan (Sungai Kinabatangan en malais)

Se situant dans l’État de Sabah (en Malaisie), le fleuve Kinabatangan s’étire sur 560 km. Il s’agit du deuxième plus grand fleuve Malaisien. Autour, une jungle luxuriante dans laquelle les touristes peuvent apercevoir (à l’occasion d’un safari photo) de nombreuses espèces de singes, des oiseaux de toutes sortes et pour les plus chanceux quelques éléphants (chose de plus en plus rare du fait de la déforestation). Les touristes désirant s’aventurer dans cette région pour le moins hostile et écouter les sons plus ou moins inquiétants de la jungle sont priés de revêtir des chaussettes anti-sangsues, et ce de jour comme de nuit. Par ailleurs, la présence d’un guide local est indispensable, sous peine de se perdre et/ou d’encourir les pires dangers…
Toujours du côté malaisien (Sabah), il est conseillé de visiter la tribu indigène locale et ses maisons traditionnelles aux formes allongées au : « Sarawak Cultural Village ». Ce village est à environ une heure de marche depuis Kuching.

Sepilok et ses Orang-Outangs
Depuis la destruction massive de la forêt primaire au profit des plantations de palmiers à huile (huile de palme), l’Orang-Outang fait partie des espèces menacées. Les touristes peuvent visiter le centre d’accueil et de soins pour Orang-Outangs blessés et/ou orphelins de Sepilok.

Bako National Park
bako-national-park-borneoPas très éloigné de Kuching, le Bako National Park (forêts et mangroves) abrite des nasiques, ces singes dotés d’un long nez très caractéristique. Bien entendu, une kyrielle d’autres espèces est à découvrir par la même occasion.

Sipadan et ses fonds sous-marins
Les inconditionnels de plongée sous-marine ne manqueront pas d’apprécier comme il se doit Sidapan qui est un superbe spot situé dans la partie Malaisienne de l’île de Bornéo.

Turtle Island

turtle-island-borneo-1

Au large de l’île de Bornéo se trouve Turtle Island (l’île des tortues). Du reste, il n’est pas rare que des touristes parviennent à immortaliser la pondaison des tortues de mer tout au long de l’année. Turtle Island dispose également d’un centre de conservation pour tortues marines.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *