subscribe: Articles | commentaires

Voyage et handicap : prendre l’avion avec un fauteuil roulant

0 commentaire
Voyage et handicap : prendre l’avion avec un fauteuil roulant

Votre handicap ne doit pas être un frein à votre envie d’aller à la découverte du monde. Sachez qu’il est tout à fait possible de prendre l’avion avec son fauteuil roulant électrique. Il faut juste bien s’organiser. Voici ce que vous devez savoir sur ces préparatifs.

Réserver votre billet d’avion et prenez un service d’assistance PMR

Vous avez trouvé et réservé vos billets d’avion ? Il vous reste maintenant à téléphoner à la compagnie aérienne, notamment le service dédié aux personnes en situation de handicap. Pourquoi ? Parce que la compagnie a besoin de quelques informations sur votre fauteuil roulant électrique, dont les dimensions et le type de batterie ainsi que sur votre handicap. Il se peut qu’on vous exige un accompagnateur pour ce voyage. Pour éviter toute mauvaise surprise à la facturation, demandez également si le transport de votre fauteuil roulant électrique sera facturé à part. Il faudra également réserver l’assistance PMR correspondant à votre situation. Avant le jour J, il serait judicieux d’avoir en sa possession, en plus du billet d’avion ainsi que des justificatifs de demande d’assistance, une lettre du fabricant ou du revendeur de votre fauteuil électrique roulant indiquant sa composition, son poids et le type de batterie dont il est équipé. A l’aéroport, on peut également vous demander un certificat médical attestant du caractère indispensable du fauteuil roulant électrique.

Le jour J : au départ et pendant le vol

Il faut vous présenter au comptoir de votre compagnie aérienne deux heures à l’avance pour l’enregistrement. On vous demandera de remplir un formulaire pour le transport du fauteuil électrique roulant et c’est ici que le service d’assistance vous prendra en charge. Votre fauteuil roulant sera mis en soute comme tous les autres bagages. Pour votre confort, vous pouvez toujours exiger de rester dans votre propre fauteuil jusqu’à la salle d’embarquement. Votre handicap ne vous autorise pas d’éviter les contrôles de sûreté : seulement, avec votre fauteuil roulant, vous passerez par une plus grande porte. Pour arriver à bord de l’avion, l’agent chargé de votre assistance peut vous transférer dans un petit siège roulant. S’il n’y a pas de passerelle, vous irez à bord avec un ambulift. Dès que vous êtes à bord, faites part au personnel à bord de votre situation. Si le trajet est long, il est évident qu’à un certain moment, vous allez être obligé d’aller aux toilettes. Ne vous inquiétez pas, car le personnel à bord vous proposera une petite chaise roulante.

A l’arrivée

Ne vous inquiétez pas, car le service d’assistance PMR est aussi valable à l’arrivée. Si vous êtes entré parmi les premiers à bord de l’avion au départ, vous serez le dernier à sortir à l’arrivée. Vous devez attendre l’agent chargé de votre assistance pour vous transférer sur une petite chaise à roulettes. Comme au départ, vous passerez par l’ambulift s’il n’y a pas de passerelle. Il est peu probable que vous récupériez directement votre fauteuil roulant électrique à la sortie de l’avion : il faut attendre quelques minutes dans la salle où on récupère les bagages. Une fois que vous avez votre fauteuil roulant électrique, vérifiez que tout fonctionne. Si vous constatez un dysfonctionnement, rendez-vous directement au guichet des réclamations de votre compagnie aérienne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *