Yellowstone, le parc national le plus incontournable des Etats-Unis

0 commentaire
Yellowstone, le parc national le plus incontournable des Etats-Unis

Yellowstone : un parc national qui couvre 6 états

Ce que la plupart des touristes ignorent, c’est que Yellowstone est sans le moindre doute le plus vieux parc national de la planète. Se situant aux États-Unis et plus précisément dans la partie nord-ouest de l’état du Wyoming, ce parc national d’une superficie de 8 983 km² (soit 898 300 ha) s’étend jusqu’à l’Idaho et le Montana. À titre de comparaison, il faut savoir que le parc de Yellowstone est plus vaste que la Corse. C’est à la seconde position que Yellowstone se classe parmi les plus grands parcs naturels des U.S.A.

Tout laisse à penser que ce lieu hors du commun est en mesure de combler les attentes de toutes celles et de tous ceux qui recherchent de grands espaces et d’ailleurs pas n’importe lesquels.

Réputé dans le monde entier grâce à sa kyrielle de phénomènes géothermiques, il est à noter qu’il possède à lui seul environ 62 % des geysers du monde. À cela vient s’ajouter une multitude de sources chaudes.

yellowstone-parc-national

Le geyser Old Faithful

Cela étant, le geyser le plus célèbre est certainement le fameux : « Old Faithful », c’est-à-dire le vieux geyser fidèle. Du reste, c’est le général Henry Washburn qui l’a baptisé ainsi. Ses eaux peuvent jaillir jusqu’à près de 40 m. Ce geyser est surprenant à plus d’un titre puisqu’il entre en activité de façon assez cyclique (toutes les 1h30).

Le Steamboat Geyser

C’est dans le parc national de Yellowstone que se trouve le plus grand geyser du monde, le steamboat Geyser que l’on peut traduire par : « geyser bateau à vapeur ».

La géothermie constitue une réelle valeur ajoutée avec 10 000 sources chaudes et un peu plus de 200 geysers.

Truffé de grands mammifères à l’instar de grizzlys, d’ours noirs, de loups, de cerfs, de bisons, d’élans et de wapitis, ce parc national est l’habitat naturel d’une foule d’espèces. S’il est vrai que différents écosystèmes cohabitent au sein de cette réserve naturelle, il n’en demeure pas moins que celle qui prédomine est la forêt subalpine.

Son inscription sur la liste des réserves de biosphère date de 1976 et sa fréquentation est impressionnante puisque pas moins de 3 000 000 de touristes le visitent chaque année.

Les sources chaudes

Les sources chaudes permanentes sont légion à Yellowstone. À la faveur de leur cheminement sous la terre et en se frayant un passage dans la roche, celles-ci  se chargent de calcaire. En regagnant la surface et tout en se refroidissant, les eaux déposent le calcaire qu’elles contiennent ; ce qui donne lieu à de curieuses formations calcaires.

La plus connue de ces « sculptures naturelles » en calcaire est : « Mammoth Hot Springs ». Salutaires pour bien des animaux en proie à l’extrême rigueur de l’hiver, ces eaux chaudes n’en demeurent pas moins un phénomène d’une grande rareté.

Bon nombre de circuits parcourent Yellowstone, ce qui présente l’avantage de mettre en lumière quelques-unes des facettes de ce parc national américain. De toute évidence, ce site d’exception mérite que l’on s’y attarde un tant soit peu.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *